En Belgique, le réseau Fast-E vient d’inaugurer sa première borne de recharge rapide pour véhicules électriques. Porté par l’industrie allemande, le projet prévoit l’implantation de plus de 300 bornes de recharge réparties dans quatre pays européens.

Fast-E : un nouveau corridor européen de 300 bornes rapides
Notez cet article

Au total, 278 bornes de recharge rapide devraient être installées d’ici la fin 2016, dont 241 en Allemagne et 37 en Belgique, auxquelles viendront s’ajouter une trentaine de bornes supplémentaires dans le cadre d’un projet similaire mené en Slovaquie et en République Tchèque. En Belgique, Allego s’est associé à Total pour déployer ses bornes au sein des stations du géant pétrolier.

Distantes d’environ 80 kilomètres, les bornes du réseau Fast-E seront installées le long des principaux axes routiers et viendront relayer les corridors des pays voisins, notamment le réseau Corri-Door de Sodetrel en France.

Multistandards, les bornes comprendront des connecteurs Combo & CHAdeMO pour la charge DC et une prise type 2 pour l’AC.

Financé par l’Europe

Le projet Fast-E est placé sous la houlette d’Allego, le spécialiste de la recharge qui exploite déjà quelques 86 bornes sur les autoroutes, néerlandaises, allemandes et belges. Neuf autres entités sont également associées au projet dont trois exploitants de bornes de recharge (RWE Effizienz, enviaM et Allego) et les constructeurs automobiles Volkswagen, BMW, Renault et Nissan.

Doté d’un budget global de 17,5 millions d’euros, le projet Fast-E est financé à 50 % par l’Union Européenne.

Quid des tarifs et de l’interopérabilité ?

Pour l’heure, les informations communiquées par les partenaires du réseau Fast-E ne précisent pas comment sera gérée l’interopérabilité des stations avec le reste des réseaux européens mais on voit déjà arriver de loin le conflit franco-allemand entre GIREVE et HUBJECT.

Du côté des tarifs, pas d’annonce officielle à ce jour mais on imagine qu’Allego pourrait reprendre les formules déjà proposées sur les bornes qu’il exploite avec un montant fixe par recharge (0.5 à 2.25 € selon les lieux) auquel viendra s’ajouter un forfait à la minute (0.3 et 0.39 selon les points de charge), soit un coût de l’ordre d’environ 11 euros pour 30 minutes de charge.