Afin d’accélérer le développement de la filière hydrogène dans la mobilité, le gouvernement coréen compte investir 2600 milliards de wons au cours des cinq prochaines années, soit environ 2 milliards d’euros.

En pratique, le plan souhaite encourager la mise en place de partenariats public-privé avec un objectif de déploiement de 310 stations et 16.000 véhicules à hydrogène à travers le pays d’ici à 2022.

Outre les investissements en R&D, fixés à 125 milliards de wons, les autorités coréennes prévoient un plan en plusieurs étapes.

En 2018, il s’agira d’établir un consortium pour le développement de stations à hydrogène visant à réduire leurs coûts d’environ 30 %. En 2019, le cap sera mis sur la production et le déploiement de bus à hydrogène.

Concentrant le gros du budget (2 milliards de wons, la période 2020-2022 sera encore plus opérationnelle, s’intéressant à la production de masse d’hydrogène et de piles à combustibles et à l’accélération du déploiement des stations de ravitaillement.

La Corée du Sud investit massivement dans l’hydrogène
4.9 (97.78%) 9 votes