L’industriel chinois BYD va fabriquer des véhicules électriques au Maroc. Selon les autorités du pays, qui avait accueilli la COP22 en 2016, le projet s’inscrit dans une dynamique visant à promouvoir de nouvelles formes de mobilité.

BYD va produire des véhicules électriques au Maroc
Notez cet article

S’étalant sur 50 hectares, le projet de BYD devrait permettre de créer quelque 2500 emplois directs et produira des voitures, des autobus, des camions et même des trains et monorails électriques. Une usine de batteries est également prévue.

« C’est un jour de fête pour le Maroc qui entre de plain-pied dans le domaine de la mobilité durable (…) avec le leader mondial des véhicules électriques », a déclaré le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, en marge de la cérémonie de signature.

Le site de production, dont la date d’ouverture n’a pas été annoncée, sera localisé près de Tanger, dans la future «Cité Mohammed VI Tanger Tech».