Cherchant à compléter son offre sur le segment du véhicule électrique, le groupe allemand Bosch pourrait se lancer dans la production de cellules et annoncer dès l'an prochain un premier projet de Gigafactory. 

Si la décision n’est pas encore actée, le constructeur y songe très sérieusement et estime que 20 milliards d’euros d’investissements seraient nécessaires pour un site capable de produire quelque 200 GWh de batteries d’ici 2030.

« Bien que ce montant d’investissement ne pose pas un problème financier à Bosch, une telle décision ne peut pas être prise à la légère. Il existe de nombreux risques », a expliqué Volkmar Denner, président de Bosch. Selon le dirigeant, une décision officielle devrait être prise courant 2018.

Il y a deux ans, l’équipementier avait déjà investi dans l’acquisition de Seeo, une start-up spécialisée dans les batteries solides, sans toutefois passer au stade de la production.

De la voiture au camion en passant par le vélo et le scooter électrique, Bosch est déjà présent dans de nombreux segments. Cette Gigafactory pourrait lui permettre de compléter son offre et de renforcer sa présence dans un domaine clé du véhicule électrique.

Bosch songe à construire sa propre Gigafactory
3.5 (70%) 2 votes