Aux Etats-Unis, Bosch vient d’annoncer le rachat de la start-up californienne SEEO. Objectif : doubler l’autonomie des voitures électriques grâce à une nouvelle génération de batteries lithium polymère.

Fondée il y a 8 ans,  SEEO est une start-up spécialisée dans le domaine des batteries lithium polymère qui annonce parvenir à une densité énergétique de 350 Wh/kg, soit le double des véhicules électriques actuels. Alors que la majeure partie des batteries du marché reposent sur l’usage d’électrolytes liquides, la batterie SEEO se distingue aussi par l’utilisation d’un polymère solide sec qui présente moins de risque d’inflammation.

Vers une production industrielle ?

Jusqu’ici quasi-absent du marché après l’échec de sa joint-venture avec Samsung, le rachat de SEEO laisse clairement entendre un retour de l’équipementier dans la course aux batteries. Dans les faits, l’objectif de Bosch est de parvenir à proposer un pack batteries avec un poids identique aux batteries actuelles mais avec une capacité énergétique entre 50 et 100 % supérieure.

Signé à la mi-août pour un montant gardé secret, ce rachat permet notamment à Bosch de récupérer les licences et brevets de SEEO et d’envisager la production d’une nouvelle génération de batteries à l’échelle industrielle.

Reste maintenant à savoir à quelle échéance et sous quelles conditions cette production aura lieu. Si rien n’est encore défini, la perspective d’un retour de Bosch sur le segment des batteries pour véhicules électriques s’avère être une excellente nouvelle pour la filière.

Bosch rachète SEEO pour doubler l’autonomie des voitures électriques
Notez cet article