Seulement sept mois après avoir ouvert son usine batteries en Chine, la jointe venture BMW Brilliance Automotive annonce de nouveaux investissements pour renforcer ses capacités de production.

Alors que les premiers quotas « nouvelles énergies » seront introduits dès 2019, tout semble désormais aller très vite en Chine où de nombreux constructeurs sont à la manœuvre pour préparer leurs futurs modèles. C’est le cas de BMW qui, seulement sept mois après avoir ouvert son usine de production de batteries, annonce déjà son extension. Pour le constructeur, il s’agit d’équiper le BMW iX3, son futur SUV électrique présenté sous forme de concept fin avril à Pékin. Attendu en 2020 et doté de 70 kWh de batteries, il sera assemblé sur le site de Dadong et sera aussi bien destiné au marché chinois qu’à l’international.

« Aujourd’hui, nous ouvrons la voie à la prochaine étape de notre offensive sur l’électrique. À cet égard, nous augmentons encore la capacité de notre production locale de batteries. Cela nous permet de suivre la demande croissante de mobilité électrique en Chine » a déclaré Oliver Zipse, membre du comité de direction en charge de la production.

Une annonce qui intervient seulement quelques jours après celle liée au site industriel de Leipzig, en Allemagne, où le constructeur compte investir 300 millions pour moderniser ses outils de production. Objectif : parvenir à créer des chaînes de fabrication modulaires capables de fabriquer tous types de motorisations, qu’il s’agisse de modèles thermiques, électriques ou hybrides rechargeables…

Batteries : BMW étend ses capacités de production en Chine
4.9 (98%) 10 votes