Après avoir acté une rupture difficile le 21 juin dernier, le syndicat Autolib’ lève le voile sur le calendrier qui mènera à la fin du service.

S’il est présenté comme « progressif », la fin du dispositif d’autopartage électrique Autolib’ n’en restera pas moins rapide puisque l’arrêt définitif du service est fixé au 31 juillet prochain, soit dans à peine cinq semaines…

A compter du 2 juillet, Bolloré commencera à retirer progressivement les quelque 4000 Bluecar réparties dans les 103 communes adhérentes au dispositif.

Reste maintenant à savoir sur quelles alternatives pourront se reposer les usagers. Lors d’un précédent communiqué, la Mairie de Paris avait recensé environ 600 véhicules disponibles en autopartage. Une flotte qui pourrait être rapidement complétée, Renault et PSA étant en lice pour lancer de nouveaux services axés sur le « free floating » (sans stations fixes).

En attendant, les franciliens se mobilisent pour le maintien du service. Lancée ce week-end sur Change.org, une pétition en ligne a déjà recueilli près de 35.000 signatures.

Autolib’ : l’arrêt de l’autopartage électrique fixé au 31 juillet
4.7 (93.33%) 3 votes