Marque premium du groupe Volkswagen, Audi a précisé sa feuille de route en matière de véhicules électrifiés, annonçant un objectif de près de 800.000 véhicules électriques et hybrides en 2025.

« Dans le domaine de la mobilité électrique, nous voulons devenir le numéro 1 parmi les constructeurs premium », a déclaré lors de l’Assemblée annuelle des actionnaires Rupert Stadler, le Président d’Audi, annonçant un investissement de 40 milliards de dollars d’ici à 2025.

Pour la marque aux anneaux, il s’agit de parvenir à vendre 800.000 véhicules électriques et hybrides rechargeables d’ici à 2025 tout en parvenant à générer un bénéfice d’exploitation d’un milliard d’euros. A titre de comparaison, le constructeur a vendu 16.000 véhicules électriques l’an dernier. Promettant un véritable « feu d’artifice », Audi prévoit plus de 20 modèles électrifiés « en succession rapide » d’ici à 2025. Une stratégie appuyée par la plateforme MEB, dédiée à l’électrique et étendue à l’ensemble des marques du groupe Volkswagen, et par les synergies avec Porsche sur les modèles électriques plus haut de gamme.

Sur le tout électrique, Audi débutera son offensive en fin d’année avec l’arrivée de son SUV e-tron. Alimenté par une batterie de 95 kWh autorisant 400 kilomètres d’autonomie, ce premier modèle sera complété en 2019 par une version coupé, l’e-tron Sportback, puis en 2020 par l’Audi e-tron GT, équivalente à la Mission E de Porsche.

Du côté des hybrides rechargeables, il se murmure que les actuels A3 et Q7 e-tron pourraient évoluer dans le courant de l’année prochaine.

Audi veut vendre 800.000 véhicules électriques et hybrides rechargeables d’ici 2025
4.5 (90%) 6 votes