Succédant à Martin Winterkorn, Matthias Müller vient d'être nommé à la tête du groupe Volkswagen en pleine crise de fraude au diesel.

Confirmant les rumeurs relayées en début de semaine, Matthias Müller vient d’être nommé à la tête du groupe Volkswagen par le conseil de surveillance du constructeur allemand.

Jusqu’ici patron de la marque Porsche et décrit par les médias comme un « pur produit Volkswagen », l’homme de 62 ans prend ainsi les commandes du groupe automobile allemand en plein « désastre moral et politique » suite aux révélations sur les quelques 11 millions de voitures diesel dans le monde équipées d’un logiciel trompant les tests d’homologation.

« Ma tâche la plus urgente est de redonner confiance dans le Groupe Volkswagen – en ne laissant aucune pierre non retournée et avec un maximum de transparence – et de tirer les bonnes conclusions de la situation actuelle. Sous ma direction, Volkswagen va faire tout son possible pour développer et mettre en œuvre les normes de conformité les plus strictes dans notre industrie. Avec sa force d’innovation, ses marques  et son équipe compétente et motivée, le groupe Volkswagen pourra sortir de cette crise plus fort qu’auparavant» a précisé le nouveau Président du Groupe.

Affaire Volkswagen – Matthias Müller nommé Président du groupe
Notez cet article