Associée à la start-up allemande Ubitricity, la ville de Calais vient de débuter les tests de trois bornes de recharge intégrées aux candélabres

Utiliser le réseau d’éclairage existant pour y intégrer facilement et à moindre frais des bornes de recharge pour voitures électriques. Telle est l’ambition de la ville de Calais, qui associée à Fédération départementale d’énergie du Pas-de-Calais (FDE 62) et à la filiale d’EDF Citelum, va tester durant six mois la solution. Accessibles gratuitement, trois bornes ont été installées : la première rue de la Mer, la seconde à côté de l’hôtel de ville et la troisième avenue Raymond-Poincaré, au niveau du front de mer.

Baptisée « SimpleSockets », la solution repose sur une borne de 4.6 kW et a été développée par la start-up allemande Ubitricty. Faisant référence dans le domaine, celle-ci a déjà installé des dispositifs similaires à Londres et à Berlin.

A l’échelle française, ce n’est pas la première fois que le système de charge via les lampadaires est expérimenté. A Aix-en-Provence, EDF et Citelum avaient déjà mené une expérimentation similaire, nommée TeleWatt, avec un système « maison ». Via le SYDEV, la Vendée a également testé le dispositif à La Roche-sur-Yon avec la solution CityCharge de Bouygues Energies & Services.

Ndlr : merci à Jean-Christophe pour l’info

A Calais, les voitures électriques se chargent sur les lampadaires
4.8 (96%) 5 votes