En attendant l’arrivée concept, la BMW iNext se révèle à travers un premier teaser. Attendue en 2021, cette voiture électrique « nouvelle génération » devrait devenir l’un des fleurons technologiques de la marque allemande.

Révélée lors d’une assemblée des actionnaires du groupe, cette première image laisse entrevoir un véhicule aux lignes hautes qui pourrait prendre la forme d’un monospace ou, plus probablement, d’un crossover. Un modèle qui sera assemblé à compter de 2021 à l’usine de Dingolfing, en Allemagne.

« L’iNEXT sera notre modèle de développement pour l’avenir. Il profitera à notre compagnie tout entière, ainsi qu’à toutes nos marques. Pour la première fois, nous allons intégrer toutes les technologies du futur dans un seul et même véhicule, et l’iNEXT sera électrique, connecté, et bénéficiera de nombreux systèmes autonomes » a déclaré Harald Krüger, le PDG du Groupe, promettant qu’un premier concept sera présenté plus tard dans l’année pour annoncer le futur modèle de série. Une présentation qui pourrait avoir lieu au mois d’octobre à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris.

250.000 véhicules électrifiés sur les routes

Pour BMW, la iNext s’inscrit dans un vaste programme d’électrification. Pour le constructeur, il s’agit d’étendre sa gamme électrique et hybride rechargeable. Sur le tout électrique, BMW a présenté fin avril à Pékin son futur BMW iX3. Un modèle qui devrait rejoindre la Mini électrique, attendue en 2019, et la BMW i4, une grande berline 100 % électrique dotée de 700 km d’autonomie et prévue aux alentours de 2020.

En attendant, le constructeur continue à miser sur son offre actuelle et annonce avoir récemment franchi le cap de 250.000 véhicules électrifiés vendus à travers le monde.

Ciblant un objectif de 140.000 véhicules électriques et hybrides rechargeables sur l’année 2018, le constructeur annonce avoir déjà écoulé 36.692 véhicules au cours des quatre premiers mois, soit 41.7 % de plus que l’année précédente. Une croissance portée par les bons résultats de la Mini hybride rechargeable et la forte dynamique enregistrée sur certains marchés comme les Etats Unis (7.716 / + 73.3 %), le Royaume-Uni (5059 + 25.6 %) ou la Chine (3181 / + 646.7 %) où la version hybride rechargeable de la Série 5 est très populaire.

En avril, l’électrique a représenté 5 % des ventes du groupe, voire plus sur certains marchés comme le Royaume-Uni (9%), les Etats-Unis (7.3 %) et certains pays nordiques où la part de marché électrique du groupe représente plus d’un quart de ses ventes. En avril, la BMW Série 5 hybride rechargeable a représenté la plus grosse partie des ventes du constructeur. Totalisant 2670 immatriculations, elle est suivie par la BMW i3 (2665) et le BMW X5 hybride rechargeable (1578).

D’ici à fin 2019, BMW se fixe pour objectif de franchir le cap des 500.000 véhicules électriques et hybrides rechargeable en circulation. A l’horizon 2025, le constructeur devrait compter 25 modèles électrifiés au sein de sa gamme dont 12 100% électriques.

 

Voiture électrique : premier teaser pour la BMW iNext
5 (100%) 6 votes