Blog

Brèves

Essais

Dossiers

Batteries : SK Innovation annonce la construction d’une gigafactory en Hongrie

Batterie, Voiture électrique

Batteries : SK Innovation annonce la construction d’une gigafactory en Hongrie
Notez cet article

Après l’inauguration par LG Chem fin 2016 d’une nouvelle usine de fabrication de batteries en Pologne et l’achèvement en mai de la nouvelle usine de Samsung SDI en Hongrie, voilà que le 3e géant coréen des batteries, SK Innovation annonce à son tour un investissement dans une nouvelle gigafactory en Hongrie.

« Gigafactory » est le terme inventé par Elon Musk pour désigner une usine de fabrication de batteries pour véhicules électriques dont la capacité de production se compte en gigawattheures.

Après avoir fermé en février son usine en Chine suite à la décision de Pékin de ne plus subventionner les fabricants de véhicules électriques utilisant des composants fabriqués par des sociétés étrangères, SK Innovation n’avait pas caché son intention de construire des chaînes de production en Europe. L’objectif est d’honorer le contrat signé avec le groupe Daimler pour les batteries de la gamme électrique de Mercedes. La première de la série sera la Mercedes EQC, un SUV 100 % électrique, dont les ventes devraient débuter fin 2018 ou début 2019.

La nouvelle usine de SK sera implantée à Komarom, dans le nord de la Hongrie, à 2 pas de la frontière slovaque. Ce site a probablement été choisi pour sa proximité avec des usines de Daimler, Audi et Suzuki. La première pierre sera posée en février 2018 et la gigafactory devrait être opérationnelle 2 ans plus tard. Elle aura une capacité de production de 7,5 GWh ce qui en fera une des plus grandes d’Europe. En comparaison, l’usine coréenne de SK Innnovation a une capacité de 1,9 GWh, mais le groupe a déjà annoncé qu’elle serait portée à 3,9 GWh par l’ajout de 2 nouvelles lignes de production.

Après l’annonce faite il y a quelques mois par Northvolt et ABB d’implanter une unité de fabrication de batteries en Suède, l’Europe possédera donc bientôt au moins 4 gigafactories dont la capacité de production cumulée sera toutefois inférieure à celle de Tesla au Nevada (50 GWh). On attend à présent avec impatience le choix d’Elon Musk pour son implantation européenne.

Commentaires