Comment se démarquer des autres constructeurs au salon de Genève ? En présentant un modèle de série complètement camouflé. Audi a ainsi levé un voile partiel sur son e-tron Quattro, un SUV électrique en compétion avec la Jaguar I-Pace, la Mercedes EQ-C et la Tesla Model X.

On m’voit, on m’voit plus, on m’voit… A Genève, l’Audi e-tron Quattro version définitive n’était pas facile à observer. Le constructeur a présenté un véhicule pelliculé à la manière d’un prototype en phase d’essais. Un camouflage et quelques passages furtifs dans la ville pour une communication assez surprenante.

Le premier véhicule électrique signé Audi n’a pourtant pas à cacher ses mensurations : il affiche une puissance de 500 chevaux cumulés sur trois moteurs électriques. Le premier à l’avant et les deux autres à chaque roue arrière offrent au SUV un couple de plus de 800 nm et un 0 à 100 km/h en 4,6 secondes. La vitesse maximale est bridée à 210 km/h. Il en impose aussi sur son gabarit, long de 4,88 m, large de 1,93 m, haut de 1,54 m et doté d’un coffre de 615 litres.

Le plus rapide à recharger de sa catégorie

Fixée par défaut à 435 chevaux, la pleine puissance peut-être exploitée via un fonction « boost » qui déverrouille les 65 chevaux restants. L’e-tron Quattro devrait pouvoir franchir 500 kilomètres grâce à une batterie de 95 kWh dévoilée lors du salon de Francfort en 2015. Avantage sur ses concurrents : le véhicule bénéficie de la charge ultra-rapide en 150 kW, de quoi être « prêt pour les longues distances en seulement 30 minutes » selon Audi. C’est pour l’instant la vitesse de charge la plus élevée de sa catégorie, devant les 135 kW de la Tesla Model S et les 100 kW de la Jaguar I-Pace.

Déjà disponible en pré-commande en Norvège

La marque aux anneaux affirme avoir testé son prototype sur plus de cinq millions de kilomètres et quatre continents « du froid scandinave à la chaleur de l’Afrique en passant par les altitudes montagneuses d’Asie, le trafic encombré des grandes villes chinoises et les autoroutes américaines ». 250 prototypes ont ainsi sillonné le globe à des températures variant de -20 à 50 degrés Celsius.

L’e-tron Quattro doit être lancé sur le marché fin 2018. Il peut déjà être pré- commandé en Norvège contre un acompte de 20 000 couronnes (environ 2 150 euros) remboursable en cas d’annulation. Il ouvrira la voie aux trois autres véhicules électriques prévus pour 2020 par Audi, avant le lancement d’une gamme de 20 véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques d’ici 2025.

 

Audi e-tron Quattro : le SUV électrique joue à cache-cache au salon de Genève
3.2 (63.64%) 11 votes