Poursuivant sa campagne de buzz autour du lancement de son futur SUV électrique, Audi livre de nouveaux détails, annonçant notamment la présence d’un chargeur AC 22 kW optionnel.

Petit à petit, la marque aux anneaux lève le voile sur les caractéristiques définitives de sa première voiture électrique. Après voir organisé une séance de cache-cache début mars lors du salon de l’automobile de Genève, Audi vient de diffuser un nouveau communiqué dans lequel il détaille et confirme plusieurs caractéristiques déjà annoncées par le premier concept présenté lors de l’édition 2015 du salon de l’automobile de Francfort.

En premier lieu, la batterie 95 kWh est confirmée et Audi annonce une autonomie supérieure à 400 kilomètres selon le nouveau cycle WLTP, beaucoup plus proche de la réalité que le NEDC. Côté motorisation, trois moteurs électriques sont attendus. Totalisant 435 chevaux, ils pourront faire appel à un « boost » permettant de disposer temporairement de 503 chevaux.

Prêt pour les trajets longues distances

Déjà annoncée par le constructeur, la charge rapide en 150 kW sera adoptée de série avec le Combo pour standard. De quoi assurer une recharge complète en 30 minutes seulement. Et si les superchargeurs Combo sont encore rares, le constructeur rappelle que Ionity disposera de 200 stations en Europe d’ici à la fin de l’année.

Via l’application myAudi ou directement dans sa voiture, le conducteur pourra définir un itinéraire et identifier les charges à réaliser sur son parcours.

Le 22 kW AC en option

En plus de la charge rapide en courant continu, le SUV électrique d’Audi sera équipé de série d’un chargeur embarqué de 11 kW de puissance.  Celui-ci pourra être complété par un chargeur 22 kW optionnel. En pratique, le chargeur 11 kW permettra une charge complète en 8h30 et le 22 kW en 4h30 environ. En France, où les chargeurs AC 22 sont monnaie courante, l’option donne un bel avantage au modèle électrique d’Audi. Chose surprenante, les photos diffusées par Audi laissent apparaître deux trappes différentes. La première, sur l’aile avant gauche accepte le connecteur Combo tandis que la seconde, à l’avant droit, est réservée à l’AC.

Audi confirme également l’arrivée de la fonction Plug & Charge pour 2019. Intégré à la nouvelle norme 15118, le dispositif est déjà expérimenté par Hubject et Daimler et permet une communication directe entre la voiture et la borne par la prise. De quoi s’affranchir des habituels systèmes de paiement et des badges opérateurs sur les bornes compatibles avec le système.

Des tests sur le Nürburgring et dans le cercle polaire

Pour préparer l’arrivée du modèle, Audi multiplie les essais. Il y a quelques jours, le concept e-tron a été surpris sur le tracé du Nürburgring.
Dans un climat beaucoup plus froid, le SUV électrique a également pris le chemin de la Laponie, à l’extrême nord de la Suède, pour un essai en conditions extrêmes. L’occasion de tester les réactions de la batterie et des composants électriques et de s’adonner à une petite séance de drift…

Assemblé sur le site de Forest, à proximité de Bruxelles, le SUV électrique d’Audi entamera ses livraisons en fin d’année. Selon le constructeur, son prix devrait débuter à partir de 80.000 euros pour le marché allemand.

Audi e-tron : 400 km d’autonomie WLTP et chargeur 22 kW AC en option
4.4 (87.5%) 8 votes