La gamme Renault Z.E débarque à La Réunion

La Renault ZOE sur la plaine des Sables

ZOE, Twizy et Kangoo sont désormais commercialisés sur l’île de La Réunion. C’est le premier département d’outre-mer à bénéficier d’une diffusion grand public de véhicules électriques.

Jusqu’à aujourd’hui, aucun carburant ni énergie alternative au pétrole n’avait eu d’écho à La Réunion. Ici, le vaste parc automobile est exclusivement composé de motorisations essence ou diesel. Peu de réunionnais ont déjà entendu parler de mobilité électrique au niveau local. Pourtant, les conditions sont réunies pour son essor : 205km pour boucler un tour complet de l’île, 24km de distance moyenne parcourue chaque jour par les habitants, et un potentiel de production d’électricité photovoltaïque considérable.

En effet, la moyenne de capacité photovoltaïque installée pour chaque habitant s’élève à 52 Watts-Crète à la Réunion, quand elle est d’1,6 sur l’ensemble du territoire national. Le cumul moyen annuel de rayonnement solaire atteint quand à lui 1900kwh/m² sur le littoral. L’exploitation de ce gisement photovoltaïque est un impératif car la production électrique de l’île est actuellement dominée par les énergies fossiles. 67% provient de centrales à charbon et diesel, 10% de la combustion de la bagasse (résidus de canne à sucre) et 20% de centrales Hydrauliques. Seulement 2,8% est d’origine photovoltaïque.

Le projet VERT (Véhicules Électriques pour une Réunion Technologique) lancé en 2012, est censé permettre aux véhicules électriques de se charger exclusivement sur une électricité de source solaire. L’opération soutient l’installation d’ombrières photovoltaïques, batteries et bornes. Parmi plusieurs entreprises, Total y participe… Mais le pétrolier facture 4€ les 10 minutes de recharge rapide. Avec un tel tarif, c’est l’assurance de dissuader les utilisateurs. Par ailleurs, le foisonnement de bornes annoncé par le projet VERT n’est toujours pas une réalité. Seules deux stations services et quelques concessions sont actuellement équipées.

La Renault ZOE à Saint Denis

Un autre élément risque de rebuter les réunionnais à passer à l’électrique : le prix. Sur l’île, la gamme ZE est proposée avec une seule et unique offre, plutôt orientée vers les professionnels et collectivités, même si les particuliers peuvent en bénéficier. Ainsi, la ZOE n’est disponible qu’en location longue durée à 599€/mois tout compris sur 5 ans. Mêmes conditions pour la Twizy à 299€ et le Kangoo ZE à 499€. S’il n’est pour l’instant pas possible d’acquérir le véhicule, c’est parce-qu’au terme de la location, il sera renvoyé dans l’hexagone pour un examen des batteries. Selon les conclusions de l’expérience, Renault pourrait par la suite proposer sa gamme électrique à la vente. Selon le concessionnaire, plusieurs collectivités se sont déjà montrées très intéressées.

Indépendamment des conditions restrictives pour y accéder, le véhicule électrique est parfaitement adapté au contexte de La Réunion. Pour en rendre compte, j’ai testé la ZOE une journée sur les routes de l’île. En premier lieu, sur les routes escarpées qui mènent au Piton de La Fournaise, puis entre Saint-Pierre et Saint-Denis, les deux grandes villes de l’île, via la très fréquentée voie rapide des Tamarins.

Je vous raconterai cet essai de la ZOE dans un article à venir la semaine prochaine…

Image avatar Billet rédigé par

54 commentaires pour ce billet
  1. Yoann NUSSBAUMER écrivait le 03/01/2014

    J’avoue que je n’ai pas compris pourquoi Renault ne propose les voitures qu’à la location si c’est pour faire un bilan des batteries… c’est justement l’intéret de la location de batteries ! Ils ne doivent vraiment pas avoir envie d’en vendre sur l’île, c’est pas possible autrement…

    Répondre
    • Image avatar
      Charles écrivait le 03/01/2014

      Pourquoi à chaque situation commerciale originale, faut-il soupçonner voire accuser un constructeur de ne pas vouloir vendre ses véhicules ?
      Il peut y avoir une autre explication.
      Peut-être parce que la situation climatique de la Réunion (température, humidité) pourrait avoir des conséquences sur l’usage des VE. Peut-être que Renault ne veut pas pénaliser les acquéreurs de VE et plutôt étudier par une location complète le comportement de ses voitures pour adapter le véhicule et sa batterie à l’île avant de commercialiser éventuellement une version « durcie » ou modifiée adaptée à cette situation.

      Répondre
      • Yoann NUSSBAUMER écrivait le 03/01/2014

        Effectivement, c’est une explication plausible, mais ça m’étonnes un peu : la ZOE semble avoir été testé de bien des manières par Renault (tests grands froids, etc).

        Ce qui est certain, c’est que ces tarifs et ce mode de commercialisation laissent transparaitre une certaine prudence chez Renault et une volonté de limiter sa diffusion dans un premier temps (sur l’île de La Réunion). J’ai un peu de mal à le comprendre.

        Répondre
        • Image avatar
          Charles écrivait le 03/01/2014

          Si Renault est prudent, je ne sais pas comment il faut qualifier les autres constructeurs qui n’ont pas de d’offre VE sur l’île ?
          Indifférents ?
          C’est au moins une étape que de faire ces offres plutôt que rien, non ?
          C’est amusant comme on voit toujours le mauvais côté des choses avec Renault ou PSA et le bon côté avec BMW ou Tesla…

          Répondre
          • JP Darwin écrivait le 03/01/2014

            C’est que (trop) souvent, les stratégies des constructeurs français sont incompréhensibles, alors que celles de BMW et Tesla sont pleines de bon sens.

          • Image avatar
            Charles écrivait le 04/01/2014

            Pleines de bons sens, ca veut dire quoi ?
            Qu’on les comprend au premier coup d’oeil ? Intéressant, mais le propre d’une stratégie n’est-il pas plutôt de ne pas être trop facile à comprendre, notamment pour les concurrents.
            Qu’elles sont efficaces ? pour le moment, il est difficile de savoir lesquelles sont efficaces vu les volumes.
            Qu’elles vous plaisent parce « vous auriez fait pareil si vous étiez eux », comme on l’entend souvent sur ce site ? C’est satisfaisant pour l’ego d’imaginer que la direction d’un grand groupe automobile raisonne comme vous, mais ca reste une opinion, et non un fait.
            Bref, c’est une question d’opinion et juste ca.

    • Et alors ? écrivait le 05/01/2014

      @Yoann

      Il y a un élément capital que vous ne semblez pas avoir pris en compte dans l’analyse sur la diffusion des V.E. dans les DOM-TOM :

      C’est la longévité des batteries dites traditionnelles (Pas de Traction).

      En métropole, une batterie de démarrage, de n’importe quelle marque, quelque soit le modèle d’auto, pour peu qu’elle soit utilisée régulièrement, dure environ 7 ans (6 à 8 ans).

      Dans les DOM-TOM, la même batterie a une durée de vie maximum de 3 ans. Il n’est pas rare d’en avoir qui lâche au bout d’une année seulement. C’est un roulement de batteries …

      Est ce du au taux d’hygrométrie ? Aux fortes chaleurs ? Aux différences élevées de température (Surtout La REUNION) ? Est ce du à l’utilisation permanente de la Clim ? …

      Quelle que soit la raison c’est un fait ! En conséquence, normal que les marques sont frileuses à importer des modèles à risques, comme la PRIUS qui était Introuvable dans les îles à sa sortie.

      L’offre 100% location à tarif élevé (Zoë) s’explique d’elle même :

      Si la gestion venait à tourner au fiasco, on reprend directement la voiture au client, et « l’affaire » expérimentale se terminerait là !

      Répondre
      • Image avatar
        Hugo LARA, l'auteur du billet, écrivait le 05/01/2014

        C’est une hypothèse possible. Si vous l’avez, j’aimerai que vous me communiquiez l’étude ou l’observation qui a permis d’établir la faible durée de vie des batteries en milieu tropical.

        Répondre
        • Et alors ? écrivait le 05/01/2014

          @Hugo

          C’est très simple :

          J’ai un ami qui a été loueur pendant + de vingt ans dans les Caraïbes, avec un parc d’une cinquantaine de véhicules, de différentes marques et modèles. Il n’était pas rare que les batteries de ses voitures ne tiennent pas 1 an.

          Quand la Prius est sortie en Métropole, je lui ait fait essayé lors d’un de ses voyages, il en a été conquis. Rentré sur son île, il s’est précipité chez Toyota pour en commander, et la réponse a été claire : Il n’est pas prévu de commercialiser ce modèle !

          C’était du temps ou les batteries hybride étaient garanties 8 ans et 150 000 kms (au premier atteint) voire 200 000 kms avec un financement « ad’hoc ». Clairement, personne ne voulait prendre le risque d’avoir a faire jouer la garantie à tour de bras !

          D’autant que commercialement pour l’image de la marque ça aurait fait désordre ! Avec un rapport de 1 à 7 pour la longévité des batteries de démarrage, entre DOM-TOM et Métropole, sans recul sur les batteries de traction, il est logique d’être plus que prudent.

          PS : Au bout de 20 ans vous avez épuisé tous les fournisseurs !

          Répondre
  2. Image avatar
    triphase écrivait le 03/01/2014

    Je suis certains que les VE comme la Zoe sont parfaitement adaptés à l’usage que l’on peut en faire à la Réunion.

    Par contre le tarif frôle l’arnaque. L’histoire des ombrières PV est aussi du tape-à-l’oeil. En définitive encore un truc qui va tomber à l’eau mais qui aura permis à un « pétrolier » d’encaisser des subventions publiques?

    Il y a « beaucoup de PV » à la Réunion, mais il ne représente que 2.8% de la production d’énergie. Cherchez l’erreur.

    Le PV réunionnais est surtout utilisé dans les nombreuses habitations isolées (installations de marque « Total », si si!), hors réseau, loin du littoral urbanisé. Il est évident que les VE (si vraiment il y en aura), seront essentiellement branchés sur le réseau (urbain) du littoral, donc sur les centrales charbon. La recharge PV participant pour un chouïa…

    Donc des tarifs dissuasifs, une argumentation PV trompeuse et greenwashante, un échec annoncé sauf pour les récupérateurs de subventions gaspillées.

    Je connais des réunionnais qui roulent depuis des années en vélo électrique, zéro subvention, zéro bling-bling, et qui ne rajoutent pas des bouchons et de la pollution sur les routes très fréquentées de cette île de rêve! Mais voilà, encourager les gens à faire du VAE ne fait pas les affaires de l’industrie automobile ni de l’industrie pétrolière qui trempe dans le PV pour se donner une image, ni des élus locaux qui ont besoin de « grands projets » pour avoir l’air efficaces…

    Répondre
  3. Image avatar
    Charles écrivait le 03/01/2014

    Tant mieux !
    Comme Israël et le Danemark, la Réunion est parfaite pour l’utilisation de VE.

    Répondre
  4. GP écrivait le 03/01/2014

    599€ TTC /mois en LLD. à 3 mois près j’aurai trouvé ça rigolo pour un 1er avril…

    c’est 130€ de + qu’une i3 en LLD sur 36 mois et 30 000km en France Métropolitaine.

    C’est quoi le pb avec cette ZOE??? Ils veulent en faire un collector avant l’heure en freinant artificiellement les ventes ou bien?

    Pour une fois qu’on a 1 bon produit, « on » est même pas foutu capable de le vendre grâce à des offres commerciales CANONS!!!

    Pourtant quand il s’agit de refourguer du Captur dCi à des jeunes retraités qui font 12 000 km/an, là étrangement la force de vente Renault fait des miracles!?

    mais qd est-ce que ce pays ancré dans le passé ringard va mettre les 2 pieds dans le XXIème S??????!

    AFFLIGEANT!

    Répondre
    • Image avatar
      rv45 écrivait le 03/01/2014

      Bonjour,

      Oui je suis surpris de voir la frilosité du véhicule électrique sur une île comme la réunion. C’est surtout sur une île avec du soleil donc du photovoltaïque que le VE a en théorie le plus sa légitimité. bon ceux ci dit il n’y a que quelques mois que la Zoé est commercialisé en métropole et il faut formé les techniciens… Enfin cela me paraît un petit peu long avec les moyens actuelle de communication.

      J’étais en congé sur l’île de Malt en 2013 et là c’est encore plus édifiant. Les deux principales îles sont tellement petites qu’ils ont le plus grand mal a user leurs voitures: la conséquence c’est qu’ils y a presque tous les WE des expositions de voitures anciennes dans des états de conservations exceptionnelles. L’autre conséquence c’est qu’il y a sur île plus de voitures en état de fonctionnement que d’habitant! La voiture la bas c’est très Vroum Vroum.

      Mais la voiture électrique cela paraît tellement évident que j’en ai pas vue une seule!

      Alors il ne faut pas tout le temps critiquer les français et regarder aussi ailleurs ce qui ce passe et ce n’est pas toujours mieux!

      Ils ont eu pendant des années du pétrole Libyen pas cher, mais les temps changes. S’ils ne veulent pas avoir la même surprise que les pakistanaîs ils feraient bien de réagir aussi:

      http://www.goodplanet.info/actualite/2013/12/31/virage-energetique-en-defaveur-du-gaz-naturel-comprime-au-pakistan/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&

      Répondre
  5. Image avatar
    jp64 écrivait le 03/01/2014

    Le passage du dernier cyclone, en interrompant l’alimentation en électricité de 100000 foyers à La Réunion ces jours-ci, ne va pas améliorer les perspectives hélas!

    Répondre
    • Image avatar
      Hugo LARA, l'auteur du billet, écrivait le 03/01/2014

      L’approvisionnement en carburants est également interrompu pendant le cyclone. L’électricité est produite sur place, et est généralement rétablie en 48h après la levée de l’alerte pour la plupart des foyers. Le tanker, lui, attends toujours au large de pouvoir accoster !

      Répondre
  6. Image avatar
    benoitkayser écrivait le 03/01/2014

    //S’il n’est pour l’instant pas possible d’acquérir le véhicule, c’est parce-qu’au terme de la location, il sera renvoyé dans l’hexagone pour un examen des batteries.//
    Voilà qui est (PAS!) très écologique. L’examen ne peut-il pas se faire sur place ? L’état de la batterie ne peut-il pas être contrôlé en permanence à distance ?
    Et s’il s’agit d’une qualification technique du produit, je trouve que c’est un peut culotté de « vendre » le produit aux essayeurs plutôt que de rémunérer des techniciens d’essais. (Bon peut-être que j’ai mal compris la démarche, pas taper hein !)

    Répondre
  7. envirofrance écrivait le 03/01/2014

    Pour information, Renault n’est pas le premier à proposer un véhicule électrique à La Réunion.
    Le premier fabricant français à proposer un V.E est évidemment MIA qui est déjà présent depuis plusieurs mois à La Réunion avec son distributeur local : http://www.auto-elect-reunion.com/mia.html

    Bravo MIA !

    Répondre
  8. battista écrivait le 03/01/2014

    Le tarif de location exagéré est à l’image d’une certaine population très aisée qui vit sur cette île. Je crois que la Réunion compte une proportion record de contribuables soumis à l’ISF ou figurant dans la tranche d’imposition la plus élevée … Renault sait très bien qu’il y a là-bas de quoi se faire du fric. La pseudo-étude technologique sur le vieillissement des batteries en zone tropicale est un leurre … Quant aux touristes métropolitains qui auront souvent économisé des années pour s’offrir le séjour de rêve de trois semaines là-bas, ils ne seront plus à cela près pour leurs vacances : allez pour le survol en hélicoptère de Cilaos, Mafate, et Salazie à 500 € par personne ! allez pour louer une Zoe trois semaines à 1000 euros la semaine, plutôt qu’une 106 ou une Twingo beaucoup moins chère !!
    Voyez-vous, nous avions pu nous offrir 10 jours en Martinique en 1995, deux semaines en Guadeloupe en 1998, puis plus rien. Notre dernière fille qui a 15 ans n’a jamais pris l’avion. Je continue d’économiser pour offrir dans quelques années ce séjour sportif et touristique à la Réunion à toute ma famille, et je serai ravi d’y louer une Zoe !
    Battista (Zoe Zen, 9700 km, 1530 kWh consommés; cela doit faire dans les 15.4 kWh/100 km).

    Répondre
    • Image avatar
      Hugo LARA, l'auteur du billet, écrivait le 03/01/2014

      En effet, une partie de la population est très aisée. Mais ceux-là préféreront toujours une Audi ou une BM voire une Porsche (il existe une concession à Saint-Denis, c’est dire si l’île ne manque pas de riches !) dont ils sont propriétaires et sans risque de passer pour un ringard à bord d’une électrique forcément faiblarde dans les esprits… Et les Réunionnais sont plus amateurs de belles voitures qu’en métropole, toutes catégories sociales confondues…

      Répondre
    • Image avatar
      triphase écrivait le 03/01/2014

      salut battista, allez une digression touristique….. J’ai fait le gros effort financier d’emmener ma famille sur cette île pour randonner une semaine dans les cirques et d’un piton à l’autre…. J’ai pu voir dans les gîtes de Mafate les installations solaires « Total », et dans ce milieu grandiose nous avons été dérangés toutes les 5 minutes par le raffut du diable des hélicos de touristes. Merci le mauvais temps, pas de bruit! C’est pourquoi j’ai refusé mordicus de faire pendant les 3 jours de temps libre le fameux tour hélico, cher, pas écolo et qui empoisonne la vie de tout le monde. Par contre une journée de tour de l’île en 206+ toute neuve pour 100€ essence comprise et 250km…

      Répondre
  9. tiboug écrivait le 03/01/2014

    salut

    je laisse le soin de faire le calcul par notre testeur 599*12*5=?
    ensuite de comparer ce prix a celui d’une zoé en métropole pour 5 ans.
    on pourrait croire que la VE dans une ile tropical avec autant de soleil est une bonne chose. mais dans les faits ce n’est pas (encore) le cas. je suis optimiste mais j’y vois beaucoup de contraintes:
    - les concessions ne jouent pas le jeu. les taxes sont moindre sur l’électrique et l’hybride, mais dans les faits le véhicule et l’entretient sont toujours plus cher que ce qu’il devrait être
    -la politique du solaire n’est qu’une politique de defiscalisation, rien (ou pas grand chose) n’a été pensé pour faire du photovoltaique, le moteur et l’énergie de la reunion. qu’une bete et simple politique de rachat, et aucune politique sur le stockage et la redistribution dans un foyer et sur le réseau. (il y a bien des projets encore et encore en test alors que les vehicules sont là.
    -et enfin le voltaique represent 30% de l’énergie. au delà edf nous dit que cela n’est pas possible.

    moi j’attends et espère les hybrides plug in avec la plus grande autonomie possible. ou des electriques avec prolongateur mais d’au moins 100km.

    tres impatients de lire ce test, sur l’autonomie, les atouts ou pas des pentes en recharge (plaine des cafres st pierre ou la saline l’etang salé)

    mais pitié 4€ les 10mn pas ça on est a combien le plein de la zoé???? je parie encore que c’est une énormité.

    Répondre
  10. battista écrivait le 03/01/2014

    4 € la recharge, cela semble prohibitif … mais cela reflète le coût réel de l’électricité dans les DOM-TOM. N’oublions pas que le tarif réglementé d’EDF s’applique en métropole et en outre-mer. C’est une sorte de « subvention » pour ces territoires. Quant à alimenter les bornes en électricité « verte », j’ai un gros doute ! Je ne pense pas que ces bornes fonctionnent uniquement les jours de soleil en étant reliées directement à des panneaux photovoltaïques, ou les jours de vent en étant reliées directement à des éoliennes !! Pour des raisons techniques évidentes de disponibilité, de stabilité de la fréquence et de la tension, les bornes sont reliées au réseau général de toute l’île, interconnecté entre tous les moyens de production !
    Et il y a un « dispatching » régional qui adapte en permanence ces moyens de production, à la consommation, pour garantir le 50 Hz ! Pareil qu’en Europe ! A la Réunion, il me semble que c’est EDF SEI Système d’ Energie Insulaire qui gère cela.

    Répondre
    • Image avatar
      Hugo LARA, l'auteur du billet, écrivait le 03/01/2014

      Cela ne reflète absolument pas le coût de l’électricité à La Réunion. Le tarif du kwh de base est de 0.128 € et 0.140 / 0.098 en HP/HC. Les publicités pour la gamme ZE mentionnent « un plein pour 2.5€ ». Total a mené exactement la même politique et les mêmes tarifs en Belgique. Du coup, personne n’utilisait leurs bornes. Ils ont programmé ce fiasco pour créer un bad buzz autour du véhicule électrique. C’est du sabotage. Total investit des milliards pour extraire l’or noir, il ne faut pas espérer qu’elle s’intéresse réellement à autre chose qu’à vendre du pétrole…

      Concernant les ombrières photovoltaïques, elles sont annoncées comme couplées à des batteries. Je n’ai pas pu le vérifier. L’électricité délivrée n’est pas censée venir de la production instantanée.

      Répondre
  11. Image avatar
    mario écrivait le 04/01/2014

    Ca me semble effectivement mal barré, filer des subvention a Total pour alimenter les voitures électrique c’est comme en donner a Perno Ricard pour le lutte contre l’alcoolisme. Dommage car cet île a tous les atouts pour le développement de la voiture électrique alimenter 100% proprement.

    Répondre
    • JP Darwin écrivait le 04/01/2014

      Total alimentera les voitures électriques si cela lui permet de faire plus de profit que de vendre du pétrole. Les actionnaires de Total s’en foutent d’où viennent les profits.

      Répondre
      • Image avatar
        benoitkayser écrivait le 04/01/2014

        Assurément.
        D’ailleurs on voit bien que le V.E. est tellement « économique » qu’il faut vendre le kWh à prix d’or pour pouvoir s’en sortir :-)

        Mais attention, j’pense que c’est comme pour le diesel, ils doivent avoir des kWh « excellium » (ou un truc du genre, je ne me souvient plus, trop longtemps que je ne fréquente plus les station service..)

        Répondre
  12. JP Darwin écrivait le 04/01/2014

    @Charles
    Comme c’est bizarre: c’est justement les stratégies pleines de bon sens qui réussissent (Tesla et BMW), alors que les stratégies incompréhensibles ne font pas vendre (PSA et Renault, malgré un bon produit comme la Zoé pour ce denier).

    Répondre
    • Image avatar
      Charles écrivait le 04/01/2014

      Pour le moment, parler de réussite du VE pour les différents constructeurs me paraît un peu prématuré, surtout pour BMW. Tesla a du succès en ayant sorti son premier véhicule en 2008.

      De même que le monde de la téléphonie mobile a connu des succès et des échecs assez rapide, le monde du VE peut très bien vivre les mêmes rebondissements.

      La réussite dépend de l’ambition. On peut réussir en apparence en ayant une ambition limitée et échouer en apparence parce qu’on a une ambition trop importante.
      Tesla « réussit » car ses véhicules s’adressent à des gens qui ont les moyens de prendre des risques sur leur moyen de transport.
      BMW n’a pas réussi grand chose il me semble sinon sortir UN véhicule quasi hybride. Reste à voir comment il se vend, à qui et où. Ce véhicule est cohérent avec ce que fait BMW par ailleurs en terme de cible et presque de style.
      MIA a a priori comme ambition de vendre des VE assez bon marché pour viser le plus grand nombre, un peu sur le modèle de Dacia : robuste et pas cher, peu importe le design (ce qui est en soi un design, cf. la 2CV).
      Renault et d’autres sont aussi sur ce créneau du VE populaire pour le plus grand nombre. C’est déjà le cas pour leur gamme VT, c’est donc cohérent sur leur gamme VE. La différence avec MIA est le design et l’équipement des voitures, donc leur prix aussi.
      C’est ambitieux, autant que ca l’est sur la gamme VT et comme chacun sait, les marques haut de gamme VT fonctionnent mieux que les gammes larges VT, donc rien d’étonnant que cela soit aussi le cas sur le VE.

      Je préfère les ambitions avec un défi plus important à relever et quant à juger du succès de telle ou telle stratégie ou tactique, il serait bon de le faire à l’aune des ambitions (même très élevées) et de quelques années de pratique.

      Enfin, bon je vais m’arrêter là dans mon combat contre les jugements à l’emporte pièce, je sais que c’est souvent peine perdue, même si cela donne l’occasion d’écrire des commentaires de plus de deux lignes en sollicitant quelque peu ses méninges et les arcanes du raisonnement.

      « Affirmer n’est pas prouver ». Shakespeare dans Othello, I, 3 – 1604

      Répondre
      • JP Darwin écrivait le 04/01/2014

        Ah Charles, tu cites Shakespeare, alors que moi j’en suis réduis à citer des chiffres de vente… qui eux, comme moi, sont têtus! :-)
        Je pense qu’après plus d’un an sur le marché, et vu les chiffres de vente, on peut dire que le lancement de la Zoé a été un échec impressionnant. En France et ailleurs. Alors que le lancement de la Tesla S a été une réussite.

        Répondre
        • Image avatar
          Charles écrivait le 04/01/2014

          Tu les cites où ?

          Répondre
        • Image avatar
          Charles écrivait le 04/01/2014

          Prenons un autre point de vue : faut-il se réjouir que quelqu’un ait acheté une Tesla S pour ajouter à sa collections de voitures de sport et faire qq centaines (milliers peut-etre) de km par an au volant de son VE sur les autoroutes ou qu’une entreprise ou un artisan ou un particulier remplace son VT qui fait plusieurs milliers de km par an en ville ou proche banlieue par un VE équivalent ?
          On peut se réjouir de deux, car c’est un bien pour l’environnement dans les deux cas : Renault n’aurait rien fait pour le premier et Tesla rien pour les seconds. Réussite pour les deux constructeurs.
          Encore une fois, la réussite de l’un ne suppose pas ou n’implique pas l’échec de l’autre, surtout quand on ne vise pas le même public.

          Répondre
          • JP Darwin écrivait le 04/01/2014

            J’aimerais bien une réussite pour les deux: mais pour l’instant, il est difficile de parler de réussite pour Renault avec les ventes de la Zoé.

          • Image avatar
            Charles écrivait le 04/01/2014

            Pourquoi ? Elle se vend, non ? Et surtout ceux qui l’achètent en sont satisfaits. C’est une partie de la réussite.

            A partir de quel volume estimerais-tu qu’il s’agit d’une réussite ? 100 000, 1 000 000 ? 5 000 000 ? 2 milliards ?

            Enfin, c’est pour ca que Renault a une gamme, il n’y a pas que Zoé dans la gamme, il y a au moins le Kangoo ZE, qui a un certain succès, éventuellement la Twizy et dans une moindre mesure la Fluence ZE.

        • Image avatar
          mario écrivait le 04/01/2014

          Pour la Tesla OK et encore grâce a ses ventes US et Norvégiennes, mais en ce qui concerne l’i3 pour l’instant rien dans les chiffres n’indique qu’elle fasse mieux que la Zoé bien au contraire.
          Alors comme dit Charles, « Pour le moment, parler de réussite du VE pour les différents constructeurs me paraît un peu prématuré, surtout pour BMW ».
          Tesla ne vend pas énormément plus de VE que Renault qui est pourtant malheureusement absent de nombreux pays porteurs, (c’est sans doute la son principal probléme)
          Seul Nissan commence véritablement a faire du volume avec sa leaf au niveau mondial, mais il aura fallu attendre 3ans et comme Tesla dans des pays ou Renault est absent.

          Répondre
          • JP Darwin écrivait le 04/01/2014

            Donc très bonne stratégie de Renault, qui vend des voitures électriques la ou elles ne se vendent pas, et n’en vend pas la ou elles se vendent…

  13. JP Darwin écrivait le 04/01/2014

    @Charles
    Toi qui travaille chez Renault, quels étaient les objectifs de vente de Renault pour la Zoé en 2013?
    La Fluence ZE ne se vend pas du tout, la Twizzy a connu un feu de paille, et le Kangoo ZE a des ventes modérées mais régulières grâce aux ventes aux collectivités et autres flottes.
    Ce n’est pas en chantonnant « tout va très bien, madame la Marquise », que Renault va se réveiller et revoir ses stratégies.

    Répondre
    • Image avatar
      Charles écrivait le 04/01/2014

      Je ne chantonne jamais « Tout va bien madame la marquise » (cf. mes commentaires), je tente juste de demander des analyses plus subtiles que : « La stratégie de Renault est pourrie, d’ailleurs ca se voit bien, il suffit de regarder ce qu’ils font à la Réunion, c’est pas comme Tesla qui sont super forts »
      Si on aime les brèves de comptoirs, c’est bien, sinon, c’est un peu court.

      Répondre
      • JP Darwin écrivait le 04/01/2014

        On trouve de tout sur A-P. Pour rehausser le débat, tu pourrais répondre a ma question sur les objectifs de Renault…
        Voila des analyses récentes qui ont paru sur A-P:
        http://www.automobile-propre.com/2013/11/04/renault-t-il-besoin-dune-recharge/
        http://www.automobile-propre.com/2013/12/03/ce-que-renault-devrait-faire-pour-vendre-plus-de-zoe/
        http://www.automobile-propre.com/2013/12/18/vehicules-electriques-que-se-passe-t-il-chez-psa/

        Répondre
        • Image avatar
          mario écrivait le 04/01/2014

          Ce sont des sujets qu’on aurait pu aborder avec n’importe quel constructeur de VE, Tesla et Nissan comprit.
          Que devrait faire Nissan pour vendre plus de Leaf moins de 20 000 aux USA en deux ans!! ou Tesla pour vendre plus de roadster moins de 2500 en quatre ans? et Mitsubishi moins de 2000 i-MiEV aux USA en trois ans, et seulement 1800 cette année en Europe IOn et Czero comprises? Idem pour la Smart 2500 en Europe 900 aux USA??
          A coté la Zoé avec prés 9000 exemplaires écoulés en Europe en 2013 fait presque office de bestseller, et Renault avec 19000 VE vendues sur l’année ne se débrouille finalement pas si mal, ce qui ne veut pas dire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes et qu’ils doivent en rester là et ne pas travailler encore et encore!

          « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
          Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
          Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »

          mais aussi:

          « Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage »
          Nicolas BOILEAU

          Répondre
          • JP Darwin écrivait le 04/01/2014

            Tesla vend plus qu’il ne produit (le double de la Zoé). Smart vend plus qu’il ne produit. Nissan va vendre près de 50 000 Leaf en 2013. Les échecs sont la Mitsu i et la Renault Zoé. (Je suis près a parier que BMW va vendre plus de i3 en décembre que Renault de Zoé, sans parler de la Up électrique de VW).

  14. Image avatar
    mario écrivait le 04/01/2014

    JP Darwin :
    « Ah Charles, tu cites Shakespeare, alors que moi j’en suis réduis à citer des chiffres de vente… qui eux, comme moi, sont têtus! »
    et quand on te met les chiffres réelles sous le nez tu digresses, comment savoir qui vend plus qu’il ne produit? et comment commenter des chiffres qu’on ne connait pas? 9000 Zoe c’est un échec 2500 Smart c’est un succès!!!
    (Je suis près a parier qu’en 2014 Renault vendra plus de Zoe que BMW d’i3 et VW de eUP.)

    Répondre
  15. Image avatar
    mario écrivait le 04/01/2014

    Après sa serait le minimum que pendant leurs lancement avec les immatriculations CC, que l’i3 et le UP fasse mieux que la Zoé.

    Répondre
  16. rv45 écrivait le 04/01/2014

    Effectivement au Pays-Bas la UP et l’i3 se vende plus que la Zoé
    Mais aussi en Espagne ou en Island !
    http://www.ev-sales.blogspot.pt

    Répondre
  17. Image avatar
    mario écrivait le 04/01/2014

    Au Pays-Bas oui mais pas de beaucoup. En Islande je ne vois pas d’I3 ni de UP, En Espagne pas de eUP (peut être ne la distingue-t-il pas de la UP thermique) et quatre I3 pour une Zoé ce qui n’est pas significatif, et en tout cas inférieur a la moyenne des ventes mensuelle de Zoe dans ce pays, donc rien de déterminant pour l’instant, en tout cas rien qui permet d’affirmer que ses véhicules vont mieux se vendre que la Zoé malgré qu’ils soient dans leur période de lancement.

    Répondre
    • JP Darwin écrivait le 05/01/2014

      « Au Pays-Bas oui mais pas de beaucoup »
      e-Up: 397
      Zoé: 205
      soit pratiquement le double pour l’e-Up.

      Répondre
      • Image avatar
        mario écrivait le 05/01/2014

        Soit 192 de plus, ce qui en valeur absolue n’est pas grand chose et pour l’i3, 20 de différence, un cheveu, et je rappelle que l’i3 et la UP son dans leur période de lancement, il est donc possible qu’il y ait pas mal d’immatriculations CC et démo, tu peux noter aussi que sur ce marché la Zoe fait mieux que le leaf et la Smart qui sont de grande réussite d’après tes dires!
        Enfin généralement les marchés du nord de l’Europe sont historiquement plus favorable aux voitures Allemande, même si c’est de moins en moins vrai.

        Répondre
        • JP Darwin écrivait le 05/01/2014

          192 de plus sur un petit marché, ce n’est pas grand chose? C’est presque autant que de Zoé vendu sur le grand marché de France en décembre…

          Répondre
  18. Image avatar
    rv45 écrivait le 05/01/2014

    Ce qui est bien c’est que dans tout cela il y a un réel décollage du VE et cela va bien évidement profiter à la Zoé et elle en avait bien besoin.

    Ce qui va être interrescent c’est de regarder dans les prochains mois combien va se vendre de Zoé par rapport à la Clio au Pays-Bas par exemple. Et on aura la tendance du marché automobile pour les années à venir.

    Répondre
  19. vweup écrivait le 16/01/2014

    et si Vw vendait la E-up à moins de 22 000 € à la Reunion, pensez vous que ca marcherait ? je dis bien vendre et non louer.

    Répondre
    • Image avatar
      Hugo LARA, l'auteur du billet, écrivait le 16/01/2014

      Il faut savoir que le prix des véhicules neufs à la Réunion est bien plus élevé qu’en métropole, en raison notamment de l’octroi de mer. Une Yaris Hybride vendue 16 000 € en métropole coûte autour de 20 000 € à La Réunion. Je doute qu’une E-Up puisse être vendue moins de 22 000 € sur l’île. Par contre, les Tesla Model S peuvent trouver preneur, même à prix élevé. Les riches réunionnais sont friands de belles voitures.

      Répondre
      • Image avatar
        triphase écrivait le 16/01/2014

        d’après wikipedia, l’octroi de mer à la REU est de 4% plus 2.5% d’octroi régional. Donc 6.5% du prix HT (avant bonus ecolo?).une hybride à 16k donc 20k avant bonus, cela fait 16.7kHT donc environ 1000€ d’octroi de mer (taxe supplémentaire). Bien sûr il y a plus cher de transport d’Europe vers la Réunion, mais de là à rajouter 3k… Le marché de l’auto est sans doute moins concurrentiel et les marges plus confortables!

        Répondre
Et si vous laissiez un commentaire ?